Nidra

Le yoga vise à établir l’ harmonie des facultés de l’être humain et de tous les éléments qui le composent  
(corps émotions intellect intuition). S. Satyananda
Le Yoga Nidra est une technique qui amène le pratiquant à  reprendre contact avec lui même, à se ressourcer en induisant progressivement et dans l’ordre une relaxation physique, émotionnelle et mentale.
C’est aussi un puissant moyen de transformation qui permet de sortir de la ronde des pensées négatives, de compenser le manque de sommeil, de se recharger quand on est nerveusement épuisé, de développer sa capacité d’attention et de mémoire.  De plus, la rigueur de ses procédures se trouve confirmée par les découvertes les plus récentes des neurosciences.
« Le matériau subconscient émotionnel chargé, attend en permanence au seuil de notre mental l’occasion de s’exprimer, de se manifester, et de commencer à émerger dès que la relaxation musculaire et mentale est réalisée…

L’ego n’a plus à satisfaire notre esprit critique, et cesse de censurer les impulsions qui remontent de l’inconscient car on nous demande de laisser de côté l’intellect et de fonctionner seulement au niveau des sensations. 

 

  » On croit d’habitude qu’on est détendu hors, l’observation montre des gens qui se rongent les ongles, se mettent les doigts dans le nez, se grattent la tête, se tapotent le menton,…d’autres fument des cigarettes, parlent pour ne rien dire, ont la bougeotte, montrent une constante irritabilité. On peut donc être insconscient de son propre état de tension !!! Nous pouvons nous croire heureux et détendu mais un regard lucide sur nous-même et sur nos comportements prouvera le contraire….Les évènements passés, refoulés, enterrés dans l’inconscient par delà la mémoire, encore actifs, sont à l’origine de nos craintes et obsessions. Dans l’inconscient, il y a aussi les désirs instinctifs, qui luttent sans fin pour s’exprimer, et se donner libre cours au niveau du conscient. 

C’est au sein de ce tumulte inconscient que s’enracinent nos tensions. L’ego se trouve entre le conscient et l’inconscient. C’est le censeur du mental qui ne permet la pénétration dans le conscient que d’un mince courant d’informations. L’ego nous refuse aussi l’accès aux zones de l’inconscient qui sont le siège de l’intuition et de la créativité et aussi à l’inconscient collectif. C’est ce dernier qui nous relie à autrui car la conscience collective garde, enregistre tout notre passé commun. »

Dans le yoga nidra on laisse s’exprimer frustrations et  désirs contrariés dans le but de réduire les tensions et l’énergie qui sous-tendait ces désirs est libérée pour d’autres usages. Le but est donc de s’adresser directement au subconscient sans qu’interfère le conscient comme d’habitude. » 

S. Satyananda

Les commentaires sont fermés.