Yün un projet artistique et éducatif

L’école des deux spirales, Masato Matsura

/

Le principe :

Le livre eau du Gorin No Shô (Le traité des cinq roues écrit par Miyamoto Musashi) affirme que l’esprit de l’école de Niten est fondé sur l’eau. Il est ici fait référence à la fluidité de l’eau, libre de restriction, mais également à une sensation physique : le corps humain est en effet composé à 70% d’eau.

Photo0243Pour aboutir à cet esprit, on doit tout d’abord cesser de se reposer sur la force musculaire externe, se centrer sur l’intérieur du corps, et sentir la force importante qui domine le corps : la gravité. On peut alors développer sa conscience pour s’adapter à cela. La gravité, force terrestre qui attire vers le bas, et la force de contre-action qui lui répond, sont absorbées par le corps et ainsi l’eau intérieure vibre pour bâtir une grande force interne. Cette sensation constitue le fondement de notre principe de mouvement : pour danser, pour utiliser le sabre, pour les techniques martiales ou simplement pour se déplacer, on peut prendre une grande énergie de la terre. Cette énergie traverse le corps comme une spirale, en se divisant à gauche et à droite. Dans les temps anciens, les maitres de sabre qui atteignaient cet état le décrivaient comme le ciel, la terre et l’homme. En relâchant les épaules, en abandonnant le soi et en se rendant au ciel et à la terre, le corps et l’esprit se libèrent.

La pratique est accessible à tous, puisqu’on ne frappe pas les muscles des partenaires durant la pratique. Il n’est pas inutile de souligner l’importance d’un corps et d’un esprit libres pour vivre dans le monde moderne.

Pour en savoir plus :

Gouttes2_150

Comments are closed.